Photo André-Jacques Auberton-Herve | LinkedIn

André-Jacques Auberton-Herve | LinkedIn

Un spécialiste de la croissance au niveau mondial

En introduisant Soitec en bourse seulement sept années après la naissance de l'entreprise, André-Jacques Auberton-Hervé (cliquez sur ce site) a pu tenir tête à la concurrence. Alors que l’économie s'internationalise, il comprend très rapidement l’intérêt de décrocher des marchés à l'étranger. L'industrie grenobloise doit en bonne partie sa réputation au leadership d’André-Jacques Auberton-Hervé.

Un bâtisseur avisé

André-Jacques Auberton-Hervé fait de Soitec un distributeur sûr et incontournable. En 1992, il crée la société Soitec avec Jean-Michel Lamure. André-Jacques Auberton-Hervé possède les qualités d’un très bon manager : excellente vision du marché et capacité à innover.

Un parcours exemplaire

Brillant étudiant, André-Jacques Auberton-Hervé devient docteur au milieu des années 80, à 24 ans, et prend part à des conférences mondiales dans les domaines qui l'enthousiasment : le silicium et les semi-conducteurs. A l’école, il préfère l'algèbre et les matières techniques. A 23 ans, il s’impose déjà comme une référence grâce à ses recherches, qui conduisent à de grandes innovations sur les marchés spatial et militaire et lui permettent d’être convié à de nombreuses conférences scientifiques. Né au mois de novembre 1961, André-Jacques Auberton-Hervé suit sa scolarité en France et obtient son baccalauréat en avance, à 16 ans.

L'industrie de la microélectronique est au cœur d'un plan européen très ambitieux. Bien évidemment, André-Jacques Auberton-Hervé s'en félicite. Au travers de ses multiples rôles, ce dirigeant porte ses idéaux avec enthousiasme. André-Jacques Auberton-Hervé affiche une fidélité indéfectible en amitié et s'entoure des meilleurs dès qu'il est question de mettre en place des projets ambitieux. Il dispose par ailleurs d'un sens inné de la communication. Siégeant au groupe européen dédié aux technologies clés, il a toute confiance en l’avenir.