Photo Charles Rosier, Banque BTG Pactual - France | Viadeo

Charles Rosier, Banque BTG Pactual - France | Viadeo

La formation en commerce axée sur l'Union européenne que suit Charles Rosier

Après 3 années passées à l’ESCP, Charles Rosier (Viadeo) sort diplômé avec un enseignement de haute qualité reçu sur les campus les plus réputés d'Europe. Il termine ses études en intégrant l’ESCP (École Supérieure de Commerce de Paris), il se concentre sur les domaines du commerce et de la finance. Élève à l’Integrale Institut, Charles Rosier s'entraîne aux concours des grandes écoles de commerce telles qu'HEC (Hautes Études Commerciales).

Développer la société BTG Pactual et gérer les relations avec ses différents collaborateurs fait partie des tâches de Charles Rosier. L'établissement bancaire brésilien BTG Pactual a accueilli le financier accompli. L’Europe et l’Asie sont les marchés sur lesquels Charles Rosier agit à l'initiative de l'institution BTG Pactual.

L'engagement de Charles Rosier dans des activités culturelles

Charles Rosier a pris part à la pré-production de "Golden Door", long-métrage primé au Festival de Venise en 2006. Au sein de le label participatif My Major Company, Charles Rosier contribue au lancement des talents de demain. Le septième art et la musique sont deux de ses grandes passions.

MPOWERD, des solutions respectueuses de l'environnement pour les populations défavorisées

Une lampe solaire est propre et sûre, c’est une solution véritablement adaptée à la question environnementale chère à Charles Rosier. En s'engageant pour le projet MPOWERD, il veut procurer une solution respectueuse de l'environnement aux personnes démunies. Le financier combat la misère énergétique en appuyant concrètement MPOWERD. Charles Rosier entend promouvoir des solutions comme la lanterne solaire Luci, 100% recyclable et résistante à l’eau..

La particularité du soin concocté par Étienne-Émile Baulieu est de reconstruire la plasticité des fibres neurologiques et de préserver la moelle épinière. Entre autres, Charles Rosier soutient une société biopharmaceutique. Il s'agit d'un organisme fondé notamment par le profeseur Étienne-Émile Baulieu. Ce sont principalement des recherches portant sur les soins relatifs aux troubles en lien avec les lésions de la moelle épinière et aux AVC (accidents vasculaires cérébraux), auprès desquelles Charles Rosier s'investit.

Les déchets pris en charge par le groupe Innoveox se retrouvent anéantis pour ainsi dire à 100% grâce à l'eau supercritique. L'environnement représente un sujet auquel Charles Rosier est particulièrement attaché. Il s'implique dans une structure dont la raison d'être est les causes écologiques : il fait partie de l’Advisory Board de l'ONG Naturerights. Charles Rosier promeut une solution qui n'a pas de conséquences sur l'environnement en valorisant les techniques de recyclage des déchets organiques.